NOUVEAU : Pour la première fois pendant SVTM, la SFV vous propose de participer au 1er Congrès du Vide qui se déroulera à Lille les 3 et 4 juillet 2019. Au programme, 17 conférences qui dresseront sur 2 jours un état de l’art et les tendances autour des 4 thématiques suivantes :

Pompes 4.0 et économies d’énergie

La pompe à vide est le cœur de tout système de vide. Aujourd’hui sa fonction principale, c'est-à-dire abaisser la pression à l’intérieur d’une chambre ou d’un volume connecté à son aspiration, est parfaitement remplie et permet d’être efficient sur de nombreux procédés "vide" de type semi-conducteur ou industriel. Malgré tout, cela n’est plus suffisant et elle doit être conçue et fabriquée avec des composants et des procédés de plus en plus économes en énergie.

L’attente de l’utilisateur évolue aujourd’hui car il souhaite pouvoir concilier les performances "vide" avec les performances énergétiques en recherchant une diminution des consommations électriques, du fluide de refroidissement ainsi que du gaz de purge de la pompe. Réduire la consommation d’énergie est la clé pour notre planète, les pompes à vide de nouvelle génération contribuent à cette action.

Métrologie du vide

Comme dans tout domaine de la physique, la mesure des grandeurs demeure la base de l’utilisation d’une technologie que l’on souhaite maîtriser. Ainsi mesurer le vide, ou les grandeurs associées, prend tout son sens dans les domaines d’applications des techniques du vide comme le dépôt de couches minces (mesure de la pression de travail, injection d’un ou plusieurs gaz…) ou encore le contrôle d’étanchéité (pression de test, mesure d’un taux de fuite…).

De plus, découvrir aujourd’hui que la nouvelle génération de contrôleurs de débit massique est basée sur une technologie MEMS (et donc provenant de microsystèmes réalisés avec les équipements fonctionnant sous vide) est une preuve supplémentaire de la diversification des applications de ces technologies.

​Couches minces innovantes

Depuis plusieurs décennies, l’élaboration de couches minces par dépôts sous vide n’a cessé de se développer techniquement mais aussi industriellement. Ceci a permis à ce secteur de pénétrer les marchés de la grande série, entre autre ceux de l’automobile, du bâtiment et de la microélectronique.

En cette première moitié de 21e siècle, des enjeux prégnants, liés en particulier à la préservation de l’environnement, vont conduire chercheurs et industriels à imaginer des nouvelles solutions permettant d’optimiser l’utilisation des ressources naturelles. Les couches minces élaborées sous vide seront un moyen essentiel pour atteindre ces objectifs. 

Vide et Grands Instruments

​Les accélérateurs de particules (synchrotrons, cyclotrons, accélérateurs linéaires...) ne sont plus des outils réservés aux physiciens des hautes énergies puisqu'ils sont aujourd'hui utilisés très largement pour des applications aussi diverses que la recherche contre le cancer ou le développement de matériaux pour le photovoltaïque.

L'essor de ces outils, de la taille d'un grand laboratoire de recherche, mais aussi de dispositifs audacieux de confinement de plasmas tel que le tokamak ITER, constitue un défi permanent en termes d'obtention, de contrôle et de maîtrise du vide, nécessitant des solutions novatrices au plus haut niveau technologique.

 

 


 

Copyright © key4events - All rights reserved